Présentation

Présentation Les recherches menées au laboratoire visent à explorer, par une approche intégrative, la dynamique du biofilm

Les recherches menées au laboratoire visent à explorer, par une approche intégrative, la dynamique du biofilm avec pour objectif de la contrôler grâce :

  • Au développement de surfaces anti-biofilm
  • Et/ou le développement de la lutte biologique (micro-organismes ou macro-organismes marins)
  • Et/ou l’utilisation de composés bioactifs originaux extraits par des procédés innovants.

 

 

 

Les compétences multidisciplinaires (chimie, biochimie, biologie moléculaire, microbiologie, biologie cellulaire, biologie des organismes, physiologie) de nos chercheuses et chercheurs permettent une mise en œuvre, par des approches complémentaires, et font du LBCM un laboratoire de science moderne.

 

De cette thématique de recherche émerge trois grandes questions scientifiques :

  1. Quel est le lien entre l’hétérogénéité d’une surface et les interactions surface/cellules microbiennes lors de la formation de biofilm ?
  2. Comment s’opère la médiation chimique au sein de l’holobionte et la bioprotection ?
  3. Quel est le lien entre le biofilm et la virulence bactérienne ?

Un axe transversal sur la valorisation biotechnologique des données générées par ces trois questions nous permet le transfert de technologies vers la société et les entreprises.

L’aspect valorisation développé au laboratoire

Il est marqué par le développement éco-respectueux de surfaces antibiofilm/antifouling dans l’objectif de créer de nouvelles formulations de peintures antifouling. Il s’est illustré par le Lab-Com SAFER laboratoire commun entre la société Nautix et le LBCM soutenu par l’ANR. D’autres projets sont également concernés comme le développement de probiotiques en aquaculture soutenu par la SATT Ouest Valorisation et des entreprises comme Marine Akwa et la Satmar, la valorisation de biomasse algale en collaboration avec les sociétés Armen Instrument et Newonat, Agrival, OLMIX et Roullier ; enfin l’étude d’huiles essentielles antibiofilm avec la société BIOARMOR.

 

Le LBCM impliqué dans deux écosystèmes de l’Université :

Mer et Littoraux : espaces d’innovation, territoires et transition

Cet écosystème a pour objectifs de coordonner les actions scientifiques et pédagogiques, de renforcer la visibilité nationale et internationale des activités consacrées aux questions maritimes, de mieux répondre aux demandes adressées par ses usagers et ses partenaires, et d’accroître les liens avec les entreprises. Cet affichage fort nous a permis d’intégrer le réseau national des Universités Marines. Il apporte une lisibilité à la fois au travers de nos formations affichées sur le site des Universités Marines et également de nos activités scientifiques. Dans cet écosystème, le LBCM est majoritairement impliqué dans le projet Port du Futur.

 

Santé, environnement et handicap

Cet écosystème est directement lié à nos activités autour des biotechnologies. Face aux fortes demandes sociétales concernant les transitions environnementale et écologique, les actions menées  visent au développement d’approches plus naturelles comme

  •  Assurer une durabilité des productions agri- et aquacoles tout en assurant la qualité et la sécurité des aliments
  • Tester de nouvelles solutions thérapeutiques en santé humaine et animale
  • Apporter des solutions aux problèmes de pollutions environnementales
  • Mettre en place une démarche bioinspirée qui permettra d'accompagner les entreprises du territoire dans leur processus de conception ou d'éco-innovation dans l'ingénierie.

Elle conforte également la dynamique engagée autour du Carnot Agrifood Transition, les partenariats avec les centres techniques et les entreprises et enfin  du CPER BIOALTERNATIVES.

 

Un laboratoire en lien avec l’Institut Universitaire Européen de la Mer

Le LBCM a poursuivi le renforcement de ses liens avec l’Institut Universitaire Européen de la Mer, en passant du statut de laboratoire associé à celui de laboratoire de l’IUEM et en étant un des trois laboratoires porteurs du nouvel Axe thématique « Biotechnologies marines » au sein de l’IUEM. La participation du LBCM aux projets « Investissements d’Avenir » labellisés par l’ANR « LabexMER », « IDEALG » (2010-2020) et à présent à l’EUR ISBlue consolide cette approche.

Site web : https://www-iuem.univ-brest.fr/

 

 

 

Le Laboratoire LBCM est une composante de l'institut Carnot AgriFood Transition depuis 2016

Avec 14 autres partenaires, unités de recherche académique ou centres techniques, le LBCM répond aux défis scientifiques et technologiques résultant des nouveaux besoins industriels pour une R&D de l'alimentation durable, pour la santé de l'homme et son environnement.

 

Différents types de partenariats sont développés par AgriFood Transition pour coopérer avec les entreprises :

  • Conseil et expertise
  • Prestations des plate formes technologiques
  • R&D contractuelle entre laboratoires et entreprises
  • Projets collaboratifs subventionnés nationaux ou internationaux
  • Mise en place de laboratoires communs
  • Thèses CIFRE

Constitué avec le soutien de la Région Bretagne et sous l'impulsion d'ACT Food Bretagne, AgriFood Transition a été labellisé Institut Carnot fin 2016 par le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Cette structure a ainsi rejoint un réseau national de 38 Instituts Carnot qui réalisent plus de 50% de la R&D financée par les entreprises à la recherche publique.


Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.agrifood-transition.fr